Crise au Mali : conférence au Collège du Sud

Venu du coeur du Mali, de Tombouctou plus précisément, une ville à l'orée du désert, libérée récemment de l'emprise de groupes islamistes, un enseignant du gymnase de la ville est en voyage en Europe pour présenter la crise malienne. Le Collège du Sud l'accueille pour une conférence sur la crise Malienne, ainsi que M. Paul Grossrieder, ancien directeur du CICR à la retraite, qui donnera un point de vue extérieur sur la situation dans la région.

Il faut rappeler que le Collège du Sud a la chance d'être en relation depuis plusieurs années avec le lycée Mahamane Alassane Haidara  de Tombouctou et M. Ben Essaiouti, enseignant de français dans cette école.  Il est donc tout naturel, que l'école gruérienne  offre une tribune à M. Essaiouti et  M. Grossrieder  pour parler d'un problème d'actualité qui touche l'école de près.

Une conférence a lieu en journée pour les élèves du lycée tandis que la crise malienne liée à l'islamisme dans le sud du Sahara est présentée au public le mercredi 27 mars à 20h00 à l'auditoire du Collège du Sud.

Monsieur Essaiouti a également l'occasion de rencontrer des élèves et des professeurs du Collège de Sainte-Croix à Fribourg.

Voir article de la Gruyère : fichier.pdf à télécharger

Extraits de la conférence

La mouvance islamiste et les origines de la crise
Occupation islamiste - exactions commises
Islam au Mali - un peu d'histoire
Touaregs, islamistes maliens et terrorisme jihadiste
    

Conférenciers invités par le Collège du Sud (image de gauche ci-dessus

Monsieur El-Boukhari Ben Essayouti était à Tombouctou de avril à novembre 2012 sous la Charia imposée par les islamistes. Il parle des origines de la crise malienne et des évènements qui ont jalonné l'épisode islamiste à Tombouctou et dans tout le Mali.

Monsieur Paul Grossrieder resitue le Mali dans son histoire et dans l'organisation complexe de ses populations. Il propose une analyse plus générale et complémentaire des mouvements islamistes, alliés de circonstance des Touaregs, qui ont investi le Nord Mali et provoqué l'intervention française.

Le Mali, c'est où, c'est comment?

Les Touaregs constituent un peuple d'origine nomade réparti sur plusieurs pays. Ils sont minoritaires par rapport aux populations sédentaires du pays et se sont à plusieurs reprises révoltés contre leurs gouvernements. Dans la crise malienne de 2012-2013, une partie d'entre eux (les membres du MNLA = Mouvement National de Libération de l'Azawad) ont profité des bandes armées de mouvance islamistes, avec qui ils ont fait alliance, pour revendiquer l'indépendance du Nord Mali.

Tiré de lewebpedagogique.com/lapasserelle/tag/touareg/, publié en mai 2012

Un peu d'histoire

Avec une économie essentiellement rurale, le Mali fait aujourd'hui partie des 50 pays les moins avancés en termes de développement socio-économique.

Ancienne colonie française, le Mali est devenu indépendant en 1960 après l'éclatement de la Fédération du Mali regroupant le Sénégal et le Soudan français. Sa devise est «un peuple, un but, une foi» et son drapeau est constitué de trois bandes verticales verte, jaune et rouge.

La république du Mali a conservé les frontières héritées de la colonisation. Antérieurement, plusieurs royaumes et empires se sont succédé, englobant une partie plus ou moins importante du Mali actuel et des pays limitrophes. Le plus connu de ces empires fut l'empire Songhai qui couvrit les bassins du Niger et du Sénégal jusqu'à la fin du XVIe siècle. C'est à cette époque que les villes de Tombouctou et de Gao rayonnaient de toute leur splendeur.